Jan De Nul retenu pour un vaste projet d'électrification sous-marin à Abu Dhabi

Le groupe de dragage belge Jan De Nul a été retenu pour prendre part à un vaste projet d'électrification à Abu Dhabi, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

Jan De Nul retenu pour un vaste projet d'électrification sous-marin à Abu Dhabi
©BELGA
La Libre Eco avec Belga

D'une valeur de 725 millions de dollars pour Jan De Nul, le projet prévoit de concevoir, installer et protéger deux clusters de câbles d'une longueur totale de près de 1 000 km, reliant les îles d'Al Ghallan et Das dans le golfe Persique à des postes de conversion à terre près d'Al Mirfa et Shuweihat à Abu Dhabi aux Emirats arabes unis. Le premier cluster de câbles, reliant l'île de Das à la côte, est composé de trois câbles sous-marins de 400 kV, d'une longueur individuelle de 135 km. Le second cluster, reliant l'île d'Al Ghallan à la terre, nécessitera quatre câbles sous-marins de 320 kV, d'une longueur de 125 km chacun. La réception du projet est prévue pour 2025, précise l'entreprise belge.

Avec ce projet stratégique, les sociétés pétrolière (ADNOC) et d'énergie (TAQA) nationales d'Abu Dhabi visent une décarbonisation significative des opérations de production offshore d'ADNOC. Le "Projet Lightning" remplacera les turbines génératrices en mer par des sources d'énergie plus propres et plus durables à terre à Abu Dhabi, telles que panneaux solaires et énergie nucléaire. Ceci réduira l'empreinte carbone des installations offshore d'ADNOC de plus de 30%, ajoute Jan De Nul.

"Ce projet d'électrification est le plus grand marché d'installation de câbles dans l'histoire de Jan De Nul. Il tirera parti de notre expertise en matière de pose de câbles, de dragage, d'excavation par jet d'eau, d'enrochement, de préparation de l'arrivée à terre et de fabrication et d'installation des plates-formes de remontée", explique Wim Dhont, directeur Câbles Offshore chez Jan De Nul.