"L'effort salarial sera différent selon les niveaux de salaires" : un accord a été trouvé entre syndicats et direction à l'aéroport de Charleroi

Des négociations et un vote ont eu lieu au sujet des efforts financiers à fournir au niveau du personnel.

"L'effort salarial sera différent selon les niveaux de salaires" : un accord a été trouvé entre syndicats et direction à l'aéroport de Charleroi
©BELGA
La Libre Eco avec Belga

La direction de l'aéroport de Charleroi (BSCA) et les syndicats sont parvenus à un accord concernant les efforts à réaliser par le personnel dans le cadre du plan stratégique, ont indiqué les syndicats. L'accord en question porte sur différents points dont les deux principaux sont la flexibilité et l'effort salarial. "En termes de flexibilité, les conventions existantes (2009 et 2012) ne sont pas étendues, mais elles vont être appliquées à la lettre", a résumé Alain Goelens, permanent Setca. Selon ce dernier, le placement de nouvelles lignes ces derniers mois durant les périodes dites creuses de la journée a facilité un accord sur ce point.

Concernant l'effort, ce dernier ne représente pas une réduction salariale, selon Alain Goelens. L'indexation à venir et les effets de l'accord interprofessionnel vont le compenser. "L'effort salarial sera différent selon les niveaux de salaires et les plus bas salaires ne seront pas touchés", a indiqué Alain Goelens. Il est en outre prévu un "remboursement" de cet effort au plus tard en 2025.

L'accord prévoit également des chèques consommation en faveur du personnel d'une valeur de 375 euros, ajoute Alain Goelens.