Manipulation du taux interbancaire : La Deutsche Bank doit payer une amende de 8,66 millions d'euros

En cause : des défaillances dans le système de contrôle interne de l'institution bancaire.

La Deutsche Bank a déjà dû s'acquitter de l'une ou l'autre amende.
La Deutsche Bank a déjà dû s'acquitter de l'une ou l'autre amende. ©BELGA
La Libre Eco avec Belga

Le régulateur financier allemand BaFin a infligé une amende de 8,66 millions d'euros à la plus grande banque allemande, la Deutsche Bank, en raison de défaillances dans le système de contrôle interne de l'institution.

La Deutsche Bank a accepté la sanction et a fait savoir ce mercredi qu'elle avait déjà procédé aux adaptations requises.

Plusieurs grandes banques ont été accusées d'avoir manipulé entre le 1er juin 2005 et le 31 mars 2011 le taux interbancaire en euros Euribor (Euro interbank offered rate), qui sert de référence pour de nombreux produits financiers tels des cartes de crédit et des prêts étudiants et immobiliers. La Deutsche Bank a ainsi déjà dû s'acquitter de l'une ou l'autre amende.

Satisfaire la réglementation

Depuis début 2018, des obligations strictes sont entrées en vigueur pour les banques afin d'éviter que ne se reproduise toute manipulation.

Les systèmes de contrôles internes ont dû être renforcés, mais BaFin a estimé que celui de la Deutsche Bank n'avait pas encore répondu à toutes les attentes début 2020. La banque affirme aujourd'hui que des mesures ont été prises afin de satisfaire à la réglementation.

Sur le même sujet