Un multimillionnaire russe donne un second souffle à la marque de voitures de sport Spyker

En concluant un accord avec les investisseurs russes Mikhail Pessis et Boris Rotenberg, Spyker espère s'imposer sur le marché dès 2022, en tant que constructeur exclusif de voitures de sport.

Boris Rotenberg, dont on dit qu'il est un ami du président russe Vladimir Poutine, est considéré comme l'un des plus grands fans et collectionneurs de Spyker au monde.
Boris Rotenberg, dont on dit qu'il est un ami du président russe Vladimir Poutine, est considéré comme l'un des plus grands fans et collectionneurs de Spyker au monde. ©Shutterstock et Belga
La Libre Eco avec Belga

2022 signe un nouveau départ pour la marque néerlandaise de voitures de sport Spyker : les investisseurs russes Mikhail Pessis et Boris Rotenberg ont conclu un nouvel accord pour produire trois modèles différents l'année prochaine, a annoncé Spyker.

À cette fin, une nouvelle société de production est mise en place, dirigée par Victor Muller, le patron de Spyker. Elle sera mise à exécution dès qu'un accord formel sur l'utilisation des droits de la marque sera établi.

Le multimillionnaire russe Rotenberg et son partenaire commercial Pessis sont de vieux associés de Spyker.

Racines hollandaises

Si les nouvelles voitures Spyker seront développées et construites en partie en Russie et en partie en Allemagne, l'assemblage final aura lieu aux Pays-Bas.

De cette façon, Spyker explique vouloir rendre hommage aux racines hollandaises de la marque, en utilisant la main-d'œuvre encore disponible dans le pays.

La branche financière de la société, elle, opérera à partir du Luxembourg.

De nouveaux centres de service vont également être ouverts sur la Côte d'Azur française, mais aussi à un endroit proche de la frontière entre le Luxembourg, la Belgique et la France.

S'imposer sur le marché des voitures de sport

Cela fait des années que sous la direction de M. Muller, Spyker tente de s'imposer en tant que constructeur exclusif de voitures de sport. Un objectif difficile à atteindre avec "une poignée" de voitures produites par an.

Victor Muller est connu pour apporter une grande confiance en Rotenberg, qu'il connaît depuis des années. Celui-ci est considéré comme l'un des plus grands fans et collectionneurs de Spyker au monde. En outre, Boris Rotenberg, dont on dit qu'il est un ami du président russe Vladimir Poutine, est déjà bien connu sur le circuit du Mans en France avec son équipe SMP Racing.

Selon Victor Muller, l'accord est "le point de départ" de la reconstruction de Spyker. Dans une déclaration, le PDG a indiqué que la fondation est "plus forte que jamais", avec un meilleur accès aux ressources techniques et financières.

Sur le même sujet