Découvrez toutes les infos start-up de la semaine

Chaque semaine, La Libre Eco vous propose un tour d'horizon des informations start-up passées inaperçues.

Découvrez toutes les infos start-up de la semaine
©Shutterstock

Coddy

Coddy passe à la vitesse supérieure. La start-up bruxelloise, lancée fin 2019, vient en effet de boucler une première levée de fonds de 600.000 euros en vue de déployer ses aventures en Espagne et en Italie. En reprenant les codes de l'escape room, Coddy propose des escape games urbains sur smartphone. Il s'agit d'aventures géolocalisées qui, à l'aide d'un téléphone portable, permettent de découvrir une ville tout en jouant. L'expérience peut se faire entre amis, en famille, entre collègues, etc. Grâce à de bons résultats (avec 17 villes couvertes en Belgique et 26 en France), Coddy a suscité l'intérêt de plusieurs investisseurs belges, se réjouit Sébastien Balieu, CEO de Coddy. Outre Digital Attraxion (Groupe Sambrinvest) et Finance & Invest Brussels, le tour de table réunit différents business angels et 87 investisseurs ayant pris part à une campagne de financement participation sur la plateforme Spreds. "Nous planifions des évolutions technologiques importantes pour accélérer notre déploiement et pour améliorer encore l'expérience utilisateur. La levée de fonds nous permettra également d'embaucher 6 personnes qui renforceront l'équipe de 5 personnes déjà en place", indique Estelle Gorteman, communication manager chez Coddy. L'objectif pour 2022 sera de répéter la stratégie de déploiement, suivie en Belgique et en France ces deux dernières années, en Espagne et en Italie. La création de nouveaux jeux par l'équipe Coddy est facilitée par le développement en interne de technologies basées sur des robots (bots) et par l'intégration des données de plusieurs plateformes "open source". Coddy est aujourd'hui capable de déployer des aventures partout dans le monde depuis Bruxelles.

Deltaray

Deltaray, spin-off d'un laboratoire de l'Institut flamand de microélectronique et composants (Imec) et de l'Université d'Anvers, a annoncé avoir levé 4,2 millions d'euros de nouveaux capitaux auprès du fonds d'investissement Industrya et de l'investisseur limbourgeois existant LRM, ainsi que d'investisseurs privés, afin de poursuivre le développement de son outil innovant de contrôle qualité des produits en 3D. La technologie "3D Accelerated Xray" (3DAX) de Deltaray, mondialement brevetée, permet de scanner des objets par rayons X et d'analyser et d'inspecter ces scans en 3D grâce à l'intelligence artificielle (IA). "Les rayons X sont déjà utilisés aujourd'hui pour le contrôle aléatoire de la qualité, explique Dirk Hamelinck, CEO et cofondateur. Mais, ce qui rend Deltaray si unique, c'est la vitesse à laquelle notre technologie peut le faire. Elle est en effet cent fois plus rapide que les autres solutions disponibles sur le marché. Nous scannons littéralement chaque produit de manière entièrement automatique sur le site de production et à une vitesse de production normale. De cette façon, les erreurs inattendues deviennent immédiatement visibles". Forte de cette innovation, Deltaray surfe sur la tendance de l'industrie 4.0. Ce nouveau tour de table porte le total des investissements de Deltaray à 5,7 millions d'euros. Industrya, nouveau fonds investissement de 42 millions d'euros initié par le groupe John Cockerill (en collaboration avec SFPI, SRIW, W.IN.G. by Digital Wallonia, Noshaq et LRM), réalise, avec Deltaray, son troisième investissement (VOCSens et SupAirVision sont les deux autres). "Nous avons été impressionnés par les solutions élaborées par Deltaray, commente Alexandre Braconnier, CEO d'Industrya. Deltaray a été alimentée par un écosystème puissant dans la province du Limbourg et est maintenant prête à jouer ses cartes à l'international".

Start it @CBC

La Grand Poste, souveau qualifié de “nouveau totem du district créatif de Liège”, s'ouvre à la Flandre. Et pas à n'importe qui puisqu'il s'agit d'y accueillir le plus grand réseau belge de start-up, à savoir Start it @KBC. A la fois espace de coworking et accélérateur, Start it @KBC ne disposait pas encore d'ancrage en Wallonie. Le projet (partenaires, ambitions, première cohorte de start-up, ...) sera officiellement dévoilé le 20 janvier. Les hubs belges actuels de Start it @KBC se trouvent à Anvers, Bruxelles, Gand, Hasselt, Louvain et Courtrai. Start it @KBC est également actif au niveau international avec des bureaux à Budapest, Gyor et Prague, et une présence à New York et Londres. Le hub liégeois sera labellisé Start it @CBC. Lancé en 2014, le programme Start it @KBC est gratuit. Le réseau n’exige aucune prise de participation dans les start-up sélectionnées.

Transforma

Transforma développe ses ailes du côté de l'aéroport de Zaventem. Connu pour ses espaces collaboratifs à l'esprit innovant et ludique d'Evere, Transforma inaugurera, ce 15 janvier, un nouvel espace spécialement conçu pour accueillir les entrepreneurs à la recherche de solutions professionnelles et logistiques. Transforma Zaventem proposera un espace de stockage de plus de 1.500 m² qui jouxte une chaîne de conditionnement. Le hub parfait pour lancer une activité d'e-commerce! Avec l'ouverture de ce deuxième espace sur le Brixton Business Park, qui a été pensé comme tremplin pour les entrepreneurs du e-commerce, Transforma s'ancre dans les évolutions qui façonnent notre société et les changements qu'elles impliquent. "Les petits indépendants et les jeunes entreprises ont besoin de solutions rapides, flexibles et accessibles, explique Anis Bedda, co-fondateur de Transforma. Les bureaux ne sont pas morts, ils ont juste besoin d'un nouveau visage; plus flexible, plus durable, plus axé sur un système modulaire et parfois même hybride."