"Il faut une alternative aux vaccins Moderna et Pfizer... On ne peut pas continuer à payer aussi cher"

Univercells veut démocratiser l’accès aux vaccins et traitements – liés au Covid ou non – dans le monde mais aussi réindustrialiser les pays développés. Une cotation sur le Nasdaq et sur Euronext pourrait se faire prochainement.

Hugues Bultot, CEO d’Univercells, dans les locaux à Bruxelles, où 80 collaborateurs, sur les 400 que compte l’entreprise, ont pris leurs quartiers depuis trois mois.
Hugues Bultot, CEO d’Univercells, dans les locaux à Bruxelles, où 80 collaborateurs, sur les 400 que compte l’entreprise, ont pris leurs quartiers depuis trois mois. ©Ennio Cameriere
Développement de filiales, multiples levées de fonds, subsides de la Bill & Melinda Gates Foundation, récente acquisition (la première) de SynHelix, bureaux fraîchement ouverts à Bruxelles… L’entreprise carolo Univercells, active entre autres dans la production de vaccins, est en pleine expansion et se...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet