La société filiale commune à la SNCB, Stib, Tec et De Lijn rachète la startup Stoomlink

La startup Stoomlink est spécialisée en création de solutions numériques.

La Libre Eco avec Belga
La société filiale commune à la SNCB, Stib, Tec et De Lijn rachète la startup Stoomlink
©Shutterstock

La Société filiale commune aux quatre opérateurs de transport public belge, Belgian Mobility Card (BMC), rachète la startup Stoomlink spécialisée en création de solutions numériques, annonce-t-elle mercredi. "Par ce rachat, BMC vise à simplifier le parcours des clients intermodaux (information, conseil des clients voyageurs en temps réels, vente, validation, One Stop?) tout au long de leurs trajets sur les réseaux de transport public belge", expose-t-elle, selon "une volonté des quatre opérateurs" (SNCB, Stib, Tec, De Lijn).

A l'origine, BMC est chargé de la maintenance et de l'évolution du système billettique interopérable commun aux opérateurs publics (MOBIB). L'arrivée de Stoomlink dans son giron devrait permettre la mise en œuvre de nouveaux outils digitaux communs afin d'améliorer l'expérience des voyageurs.

"L'acquisition de la startup Stoomlink par BMC fait suite à un process de due diligence qui a été mené par le conseil d'administration de BMC. Ce travail d'analyse et de négociation a duré plusieurs mois et s'est concrétisé par un accord sur l'acquisition de 100 % des parts de Stoomlink sur fonds propres de BMC", précise la société commune.

"Cette évolution permettra aux opérateurs d'optimiser (...) les données et outils digitaux, de présenter demain de nouveaux produits et services à la vente, de poursuivre le projet de Route Planner intermodal en temps réel, de mettre en place des écrans d'information voyageurs multimodaux en temps réel, et de proposer de nouvelles solutions d'achat, de paiement, de validation et d'information voyageurs digitales communes ('One Stop')", se réjouit le conseil d'administration.