Makro et Metro  mis en vente ? Jumbo et Sligro pourraient être intéressés

Déficitaires depuis des années, les activités belges du groupe allemand Metro sont en cours de révision.

Les problèmes du groupe en Belgique datent d’au moins dix ans.
Les problèmes du groupe en Belgique datent d’au moins dix ans. ©Shutterstock
Les difficultés de longue date de la chaîne d'hypermarchés Makro en Belgique et de son pendant professionnel Metro (grossiste en foodservice et restauration) sont-elles à l'origine de leur mise en vente ? L'annonce d'une mission donnée à la banque d'investissement Rothschild, révélée mercredi matin par De Tijd, a été démentie quasiment aussitôt parue. Il s'agirait, indique la direction, de rumeurs et de spéculations. Non sans reconnaître qu'une révision du portefeuille pays est actuellement en cours au niveau du groupe de distribution allemand Metro.

Plus que d'autres concepts de distribution, les deux enseignes ont été particulièrement touchées par la pandémie. Makro (six magasins, quatre en Flandre, deux en Wallonie), parce que sa formule est aux antipodes de la proximité que les consommateurs recherchent. Metro (11 points de vente) car son public cible – les restaurants, snacks et autres collectivités – a été contraint de fermer ses portes.

Jumbo et Sligro intéressés

Les problèmes du groupe en Belgique datent d'au moins dix ans. Du moins dans le cas de Makro. Avec leur lot de mouvements de grogne, d'actions...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet