Veolia se sépare du "nouveau Suez"

Le numéro un mondial de l'eau et des déchets entame la dernière étape de l'acquisition à rebondissements de son vieux rival Suez.

La Libre Eco avec AFP
Selon la nouvelle répartition du capital, Suez est désormais détenu notamment à 39 % par Meridiam et 39 % par GIP.
Selon la nouvelle répartition du capital, Suez est désormais détenu notamment à 39 % par Meridiam et 39 % par GIP. ©BELGA

Le groupe Veolia a annoncé ce mardi la cession du "nouveau Suez" à ses nouveaux actionnaires, dernière étape dans l'acquisition à rebondissements de son vieux rival, après le succès de son OPA et la demande de retrait des actions restantes.

Les activités du nouveau périmètre de Suez ont été cédées à un consortium d'investisseurs composé des fonds français Meridiam et américain GIP, ainsi que la Caisse des Dépôts/CNP Assurances, conformément à l'accord de rapprochement entre les deux groupes signé en mai dernier.

7 milliards d'euros de chiffres d'affaires

Le nouveau groupe est recentré sur les activités historiques de distribution et traitement de l'eau, de recyclage et de valorisation des déchets de Suez en France, avec en outre quelques activités sur plusieurs marchés internationaux. Il réalisera un chiffre d'affaires de près de 7 milliards d'euros, avec 40 000 salariés.

Suez a de son côté confirmé l'arrivée ce mardi de Sabrina Soussan à sa direction générale, avec pour objectif de mettre en place "un plan de développement ambitieux" ainsi qu'une "politique de transition écologique de premier plan".

"Avec Sabrina Soussan, nous avons nommé une dirigeante de culture internationale et expérimentée. Elle a toute notre confiance et pourra s'appuyer sur les nombreux atouts du groupe, à commencer par des équipes de qualité et engagées", ont déclaré les actionnaires, cités dans un communiqué.

39 % détenu par Meridiam et 39 % par GIP

Selon la nouvelle répartition du capital, Suez est désormais détenu notamment à 39 % par Meridiam et 39 % par GIP. Meridiam s'est engagé pour au moins 25 ans, GIP et CDC/CNP Assurances pour 10 ans.

Le consortium a promis le maintien de l'emploi pendant au moins cinq ans, et GIP comme Meridiam se sont de nouveau dits "alignés" pour soutenir l'essor de l'entreprise.

Cette cession marque la dernière étape du rachat à rebondissements de l'essentiel des activités de Suez par Veolia, au terme d'une bataille de plusieurs mois entre la direction des deux groupes.

A l'issue de cette opération, Veolia a conservé 60% des actifs de Suez et passe désormais de 180 000 à 230 000 salariés et de 27 à 37 milliards d'euros de chiffre d'affaires, renforçant sa place de numéro un mondial d'un marché qui reste néanmoins très fragmenté. Les 40 % restant du Suez historique sont ceux qui ont été rétrocédés ce mardi au consortium Meridiam/GIP/CDC et CNP Assurances pour créer le "nouveau Suez".