"Il ne faut pas changer pour changer, aucun job n’est parfait"

Les travailleurs veulent plus de sens et un meilleur équilibre de vie.

Après avoir quitté le monde de l’entreprise suite à un burn-out, Laurence (alias Lola) Siquet a ouvert sa boulangerie.
Après avoir quitté le monde de l’entreprise suite à un burn-out, Laurence (alias Lola) Siquet a ouvert sa boulangerie. ©D.R.
Près d'un candidat à l'emploi sur deux a déjà effectué un changement de secteur dans sa carrière, selon une enquête européenne menée par Michael Page, dont la Libre a pu prendre connaissance en primeur. Ce qui les motive ? Sur les 1 529 candidats...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité