La maison-mère de Vanden Borre franchit la barre des 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Fort de ces résultats, il a annoncé le versement d'une prime exceptionnelle aux salariés "les plus directement touchés" par l'inflation.

La Libre Eco avec Belga
La maison-mère de Vanden Borre franchit la barre des 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires
©Shutterstock

Le groupe Fnac Darty, maison-mère de l'enseigne belge Vanden Borre, a franchi en 2021 la barre des 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires (+7,4%), assorti d'un bénéfice net en très forte hausse à 160 millions d'euros, a-t-il indiqué dans un communiqué. Fort de ces résultats, il a annoncé le versement d'une prime exceptionnelle aux salariés "les plus directement touchés" par l'inflation.

Le groupe de distribution avait en 2020 réalisé un bénéfice d'un million d'euros, largement amputé par les coûts de désengagement de sa filiale néerlandaise BCC, cédée en fin d'année. Ses ventes sont en tout cas en ligne avec les attentes des analystes et le bénéfice net est même légèrement meilleur qu'attendu.

"Dans le contexte incertain dans lequel nous évoluons depuis deux ans, le groupe a su anticiper les attentes de ses clients, adapter son organisation et accentuer son développement dans le digital", s'est félicité le directeur général de Fnac Darty, Enrique Martinez, dans le communiqué.

Le groupe a en effet la particularité de réaliser une large partie de ses ventes en ligne : 26 % du chiffre d'affaires a été fait via internet en 2021, soit sept points de pourcentage de mieux qu'avant la crise du Covid-19.

Prime exceptionelle

À l'issue de ce bilan, le groupe qui entend "s'engager en faveur du pouvoir d'achat des collaborateurs" a annoncé qu'il allait verser "une prime exceptionnelle" aux salariés "les plus directement touchés par les tensions inflationnistes actuelles", soit 400 euros pour les "collaborateurs travaillant en France" dont le salaire annuel brut est inférieur à 35.000 euros.

"Le groupe mettra également en place une mesure similaire adaptée au contexte spécifique de chaque pays dans lequel il opère", détaille encore Fnac Darty, qui versera cette prime "au mois de mars" pour les "plus de 19.000 collaborateurs" concernés.

"C'est très significatif parce que cela va toucher une large majorité des collaborateurs du groupe, presque 80 % d'entre eux", a commenté Enrique Martinez auprès de l'AFP.

Le groupe proposera en outre, lors de son assemblée générale le 18 mai, de verser à ses actionnaires un dividende de 2 euros par action, contre un euro un an plus tôt.

Malgré les "très bonnes performances" de l'année, Fnac Darty "reste prudent, à ce stade, sur l'évolution de ses marchés en 2022", observant que le début de l'année 2022 reste "perturbé par la crise sanitaire et la montée progressive de l'inflation".