Volkswagen investit 2 milliards d'euros pour sa nouvelle usine et concurrencer Tesla

Un investissement dans le cadre de son ambitieux virage électrique face au leader américain Tesla.

La Libre Eco avec AFP
L'usine sera située à proximité immédiate de celle de Wolfsburg, où Volkswagen est installé depuis 1938, quelques années après sa fondation.
L'usine sera située à proximité immédiate de celle de Wolfsburg, où Volkswagen est installé depuis 1938, quelques années après sa fondation. ©BELGA

Le géant automobile allemand Volkswagen a annoncé ce vendredi un investissement de deux milliards d'euros pour construire une nouvelle usine de voitures électriques près de son siège historique de Wolfsburg, dans le cadre de son ambitieux virage électrique face au leader américain Tesla.

Le site, dont la construction devrait commencer au printemps 2023 pour une ouverture en 2026, sera consacré au projet de berline "Trinity", future "figure de proue de la flotte électrique de Volkswagen" avec "plus de 700 kilomètres d'autonomie", selon un communiqué.

L'usine sera située à proximité immédiate de celle de Wolfsburg, où Volkswagen est installé depuis 1938, quelques années après sa fondation.

Sévèrement secoué par le scandale des moteurs diesel truqués, le deuxième groupe automobile mondial a résolument mis le cap sur l'électrique ces dernières années, moyennant des dizaines de milliards d'euros d'investissements dans la voiture du futur, connectée et à batterie.

Trinity

Trinity "représente la prochaine génération de voitures électriques de Volkswagen", selon un communiqué, le patron de la marque VW, Ralf Brandstätter, évoquant "une importante étape pour la transformation et l'avenir de Wolfsburg".

Le modèle aura "un bilan neutre en CO₂" et sera "prêt pour la conduite autonome de niveau 4", un degré d'autonomie ne nécessitant pas d'intervention humaine dans certaines conditions et situations spécifiques.

Le patron Herbert Diess ne cesse d'exhorter son groupe à une "révolution" pour rattraper l'américain Tesla, qui a obtenu, vendredi, l'agrément final pour lancer la production de véhicules électriques dans sa première usine européenne près de Berlin.

Tesla prévoit d'y fabriquer une voiture en 10 heures, avait relevé M. Diess en novembre, dans une comparaison peu flatteuse pour Volkswagen, dont la plus grande usine électrique, à Zwickau (est), passe actuellement encore "plus de 30 heures" sur un modèle.

Avec le modèle Trinity, Volkswagen veut désormais également "atteindre 10 heures par voiture", explique le constructeur dans un communiqué. Pour y parvenir, il compte proposer moins de versions d'une même voiture à l'achat, réduire le nombre de pièces détachées, davantage automatiser le montage et s'appuyer sur "de nouveaux concepts logistiques".

"Le processus de fabrication électrique sur le modèle de Trinity" sera adopté par l'usine historique de Wolfsburg d'ici 2030.

En attendant l'actuel modèle électrique ID.3 sera fabriqué à Wolgsburg dès 2023 pour "répondre à la forte demande".