Hausse des prix : "Sans mauvais jeu de mots, le boulanger ne fait plus son beurre avec le pain"

C’est avec un “pincement au cœur” que le couple Streber a augmenté certains prix affichés dans leur boulangerie à Ixelles (Bruxelles).

Les boulangeries doivent faire face à des coûts en forte hausse en matière d’énergie alimentant les fours, notamment.
Les boulangeries doivent faire face à des coûts en forte hausse en matière d’énergie alimentant les fours, notamment. ©Shutterstock
Ils ont longtemps hésité à le faire. C'est avec un "pincement au cœur" que le couple Streber a augmenté certains prix affichés dans leur boulangerie à Ixelles (Bruxelles). Il y a quelques jours, le grand pain carré est passé à 2,55 euros, soit une augmentation de 10 centimes, et le petit pain, à 1,85 euro. "Nous maintenons un prix bas car nous sommes dans un quartier où il y a beaucoup de logements sociaux", explique Christelle, la boulangère. En plus de l'explosion des prix de la farine, la boulangerie doit faire face à des coûts en forte hausse en matière d'énergie alimentant les fours, notamment. "...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité