Jeasy optimise le temps, l’écologie et le coût du trajet de ses utilisateurs et les récompense

Jeasy est la première application qui permet de gagner des avantages en optant pour des moyens de transport moins polluants.

La start-up de la semaine

"Depuis qu'il utilise l'application, mon fils ne veut plus que je le conduise au hockey", explique Sébastien Curnel, CEO et fondateur de Jeasy. "Il préfère utiliser son vélo pour gagner des EcoMiles."

Jeasy, contraction de journey (voyage en anglais) et easy (facile) est une start-up bruxelloise qui propose aux utilisateurs d'enregistrer leurs trajets chaque fois qu'ils se déplacent à pied, à vélo ou en transports en commun afin de générer des points, appelés EcoMiles. Ces EcoMiles peuvent être épargnés puis échangés contre des avantages uniques disponibles dans l'app et mis à disposition par les partenaires de la start-up. Parmi eux, on compte la Fnac, La Libre, la DH ou encore HelloFresh, Maestro Mobile, Engie, Habeebee, le palais du Coudenberg et Hygge. "Chaque mois, Jeasy propose 25 avantages d'une valeur de 120 000 euros", précise le CEO.

Création d’un algorithme unique

Active partout en Belgique, Jeasy compte environ 2000 utilisateurs dont les données sont anonymisées puisqu’il n’y a pas de login. L’utilisateur doit donner son adresse email uniquement lorsqu’il veut convertir ses EcoMiles en avantages.

L'app Jeasy peut également recommander des itinéraires, intermodaux, grâce à son algorithme. Elle prend donc en considération l’ensemble des moyens de déplacements disponibles, mais surtout les combinaisons possibles entre ces derniers.

Contrairement aux autres applications de trajets qui optimisent seulement le temps de parcours, Jeasy permet à son utilisateur d’opter pour un trajet écologique et économique.

Détecter automatiquement le mode de transport

Le système paraît simple mais il se base, en réalité, sur une réelle innovation de la start-up : la capacité de détecter automatiquement le mode de transport utilisé. "Ainsi, nul besoin pour l'utilisateur d'indiquer s'il est à vélo ou à pied. Ceci est automatiquement détecté par l'algorithme innovant", précise Sébastien Curnel.

Jeasy est en fait une version améliorée et adaptée des précédentes idées des trois fondateurs. Il y a quelques années, l’application s’appelait Joyn Joyn et était destinée à promouvoir le covoiturage avant de se concentrer sur l’intermodalité. Avant de changer de nom, le projet était pensé en solution B2C mais les fondateurs se rendent vite compte de l’impossibilité de mettre en place un business model. Jeasy devient donc une application B2B et se commercialise auprès des entreprises grâce à deux produits, le Jeasy business pack et l’application personnalisée pour entreprise.

"Soit nos partenaires veulent promouvoir l'intermodalité auprès de leurs clients, soit les entreprises veulent inciter les employés à utiliser une mobilité plus intelligente", explique Sébastien Curnel. La start-up a d'abord fonctionné sur fonds propres à l'époque de Joyn Joyn avant que les fondateurs décident de réaliser une levée de fonds de 525 000 euros auprès de finance.brussels, des business angels membres du réseau Be Angels, de Securex et Bruno Vanderschueren. Une autre levée de fonds est prévue l'année prochaine afin d'accélérer. "Cela nous permettra d'explorer également d'autres marchés puisqu'il n'y a plus de barrières technologiques", ajoute le CEO. L'équipe, composée de cinq personnes, pourra également être renforcée pour continuer à développer les innovations de la start-up.

Retrouvez Jeasy

Pour en savoir plus et télécharger l'app Jeasy: jeasy.ai