Hausse des prix de l’industrie alimentaire : une répercussion sur les clients de l'horeca et des supermarchés ?

Les résultats 2021 de l’industrie alimentaire sont appréciables, mais la hausse des coûts et la guerre en Ukraine viennent profondément bouleverser le secteur. Les autorités et les distributeurs doivent se montrer plus flexibles. Les consommateurs aussi.

Avec un chiffre d’affaires de plus de 61 milliards d’euros, en hausse de 13 % par rapport à 2020, l’industrie alimentaire est et reste la première industrie du pays.
Avec un chiffre d’affaires de plus de 61 milliards d’euros, en hausse de 13 % par rapport à 2020, l’industrie alimentaire est et reste la première industrie du pays. ©Shutterstock
Bien sûr la guerre des prix n’est pas aussi acharnée dans l’Horeca qu’elle ne l’est entre les supermarchés. Et bien sûr, les marges des enseignes sont moindres en moyenne que celle des restaurants. Ce qui n’a pas empêché Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire, lors de la présentation mercredi de son rapport annuel, de juger heurtant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet