Euronav : "Ce n'est pas une fusion mais le rachat d'une société belge"

Alexander Saverys, le CEO de CMB, explique à La Libre les raisons du rejet de l’opération. La bataille s'annonce serrée !

Alexander Saverys, CEO de CMB.
Alexander Saverys, CEO de CMB. ©Belga Image
C'est une annonce tombée ce vendredi à laquelle peu de monde s'attendait. CMB (Compagnie maritime de Belgique) contrôlée à 100 % par la famille de Marc Saverys indique dans un communiqué ne pas soutenir la fusion annoncée entre la société belge...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité