Jupiler n'accompagnera pas (non plus) les Diables Rouges au Qatar

Nouvelle défection d'un sponsor des Diables Rouges à l'approche de la Coupe du Monde de football 2022.

La Libre Eco avec Belga
Jupiler n'accompagnera pas (non plus) les Diables Rouges au Qatar
©BELGA

La marque de bière Jupiler, sponsor de longue date des Diables Rouges, n'emmènera pas de délégation au Qatar pour la Coupe du monde de football 2022, en raison du non-respect des droits humains dans ce pays, annonce vendredi le géant brassicole AB InBev. Ce n'est pas le premier sponsor de l'équipe nationale de football à prendre ce genre de décision. La banque ING Belgique, l'entreprise de livraison de colis GLS, la chaîne de supermarchés Carrefour et la marque de chocolats Côte d'Or n'emmèneront pas non plus de clients au Qatar.

"Davantage peut être fait" pour promouvoir les droits humains au Qatar, justifie AB InBev dans un communiqué. "Nous sponsorisons les Diables Rouges et nous croyons en la force du sport et l'opportunité que cela offre de créer du respect et l'inclusion de chacune et chacun. Nous reconnaissons notre responsabilité de respecter les droits humains et nous pensons que le monde est meilleur lorsqu'ils sont respectés", ajoute le géant de la bière.

Autre sponsor des Diables Rouges, Proximus n'a de son côté pas encore pris de décision, même si l'entreprise de télécommunications se dit préoccupée par la situation des droits humains au Qatar et a discuté de ces inquiétudes avec l'Union belge de football. "Nous examinons cela en concertation avec l'URBSFA et allons bientôt prendre une décision. Ce qui est déjà certain, c'est que nous n'allons pas distribuer de tickets à notre clientèle dans le cadre de concours ou de programmes de fidélité."