Les secrets bien gardés de Ferrero à Arlon : "Il y a une sorte d’omerta. Personne n’ose rien dire"

Des mystères planent autour du géant italien de la confiserie, dont celui d’avoir choisi Arlon comme site de production.

Ferrero emploie jusqu'à 1 100 personnes en période de pic à Arlon. Le groupe italien est devenu le premier employeur privé de la province du Luxembourg.
Ferrero emploie jusqu'à 1 100 personnes en période de pic à Arlon. Le groupe italien est devenu le premier employeur privé de la province du Luxembourg. ©Jean-Luc Flémal
Rue Pietro Ferrero. Nous sommes dans le petit zoning industriel d'Arlon. Peu d'entreprises dans le monde ont ce privilège de recevoir un nom d'une artère dans une ville. C'est le cas du confiseur italien, installé depuis 1989 dans la capitale de la province de Luxembourg et qui emploie jusqu'à 1 100 personnes, en période de pic, sur son site "Ferrero Ardennes". Drapeaux wallon, belge et italien, le géant chocolatier d'Alba, dans le Piémont italien, marque son territoire en ces terres de Lorraine. Mais la direction se fait discrète : Ferrero est plongé en plein ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet