Une fusion entre Euronav et Frontline serait "la meilleure voie à suivre"

L'analyste de Degroof Petercam ne croit pas au plan B proposé par CMB.

Une fusion entre Euronav et Frontline serait "la meilleure voie à suivre"
©BELGA
C'est un avis d'analyste que le management d'Euronav aura particulièrement apprécié en cette période agitée, alors que son projet de fusion avec Frontline est rejeté par CMB, le premier actionnaire...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet