Le groupe chimique et pharmaceutique DSM cède une de ses branches pour plus d'un milliard d'euros

DSM a annoncé mercredi la vente de sa branche "matériaux de protection".

La Libre Eco avec Belga
Le groupe chimique et pharmaceutique DSM cède une de ses branches pour plus d'un milliard d'euros
©Shutterstock

Le groupe chimique et pharmaceutique DSM a annoncé mercredi la vente de sa branche "matériaux de protection", principalement constituée de la marque Dyneema à l'américain Avient pour 1,44 milliard d'euros. "Royal DSM, une entreprise mondiale axée sur la science, annonce aujourd'hui qu'elle a conclu un accord pour vendre son activité de matériaux de protection à Avient Corporation pour une valeur d'entreprise de 1,44 milliard d'euros", a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

En 2021, cette branche représentait 335 millions d'euros du chiffre d'affaires net annuel total de DSM et 105 millions d'euros de son bénéfice d'exploitation (EBITDA) total.

Le groupe emploie quelque 21.000 personnes dans le monde et fabrique de nombreux produits destinés à l'industrie alimentaire, pharmaceutique, automobile, aéronautique et électrique.

DSM avait annoncé en septembre envisager la vente de cette activité et sa volonté de se centrer sur ses branches santé, nutrition et bioscience.

"La transaction est stratégiquement attrayante pour toutes les parties et conforme à notre parcours accéléré pour devenir une entreprise axée sur la santé, la nutrition et les biosciences", ont déclaré les codirecteurs exécutifs, Géraldine Matchett et Dimitri de Vreeze, cités dans le communiqué.

"Nous sommes très heureux d'avoir conclu un accord pour acquérir DSM Protective Materials et diriger cette activité exceptionnelle vers l'avenir", a affirmé Robert M. Patterson, PDG d'Avient.

La finalisation de la transaction, qui est soumise aux conditions et approbations habituelles, est attendue au second semestre 2022, a indiqué DSM.

Sur le même sujet