Contrôle de température des passagers : Brussels Airport conteste une amende infligée par l'APD

Un recours contre la décision de l'APD peut être introduit auprès de la Cour des marchés.

La Libre Eco avec Belga
Contrôle de température des passagers : Brussels Airport conteste une amende infligée par l'APD
©BELGA

Brussels Airport va contester l'amende de 200 000 euros que lui a infligée l'Autorité de protection des données (APD), ont appris nos confrères de Belga auprès de l'aéroport. Cette amende avait été infligée pour des contrôles de température des passagers effectués pendant plusieurs mois à partir de la mi-juin dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. L'aéroport de Charleroi (BSCA) était aussi concerné et a écopé pour sa part d'une amende de 100 000 euros.

Des caméras thermiques permettaient de filtrer, dans les deux aéroports, les personnes ayant plus de 38°C de température. À Zaventem, ces voyageurs se voyaient ensuite soumettre un questionnaire sur de possibles symptômes liés au coronavirus. Ce second contrôle était effectué par l'entreprise Ambuce Rescue Team, laquelle a écopé d'une amende de 20 000 euros. Ces contrôles de température ont eu lieu de juin 2020 à mars 2021 dans le cas de l'aéroport de Charleroi, et de juin 2020 à janvier 2021 à l'aéroport de Zaventem

L'APD a notamment estimé que ces pratiques ne reposaient sur aucune base légale.

Brussels Airport s'était dit particulièrement déçu par rapport à cette amende jugée particulièrement salée. "Nous avons appliqué ce que le Service public fédéral (SPF) Mobilité et Transports nous imposait et nous sommes à présent mis à l'amende par un autre service public", avait déploré l'entreprise exploitant l'aéroport de Zaventem.