Pas d'arrêt en Belgique avant fin 2023 au plus tôt pour le train Maastricht/Aix-la-Chapelle

La ligne ferroviaire Maastricht/Aix-la-Chapelle de la compagnie néerlandaise Arriva lancée début 2019 ne s'étendra pas jusqu'à Liège avant fin 2023, a indiqué la société ferroviaire vendredi.

La Libre Eco avec Belga
Arriva est une filiale de Deutsche Bahn qui offre des services pour les passagers en dehors de l'Allemagne.
Arriva est une filiale de Deutsche Bahn qui offre des services pour les passagers en dehors de l'Allemagne. ©Shutterstock

Ce train des trois pays relie déjà Maastricht aux Pays-Bas et Aix en Allemagne. Le lien belge avec cette connexion internationale fait encore défaut et ne verra pas le jour avant fin 2023 au plus tôt, pour une inscription aux horaires de 2024.

"Nous aurons une vue plus claire à la fin de cette année et nous pourrons alors donner un délai plus précis sur les prochaines étapes de la liaison", a indiqué un porte-parole de la province néerlandaise de Limbourg. Mars 2023 constitue en tout cas la dernière échéance en vue de faire une demande d'horaire pour 2024.

Le tronçon ferroviaire a aussi été discuté durant le sommet Thalassa qui s'est tenu plus tôt dans la semaine à Gand, entre les gouvernements belge et néerlandais.

La Belgique n'a pas encore pu être desservie par la connexion Maastricht-Aix car notre pays exigeait des conditions particulières, notamment que les trains soient équipés du système européen de sécurité ETCS.

Arriva est une filiale de Deutsche Bahn qui offre des services pour les passagers en dehors de l'Allemagne.