McDonald's dépasse les attentes grâce à ses menus plus chers

La chaîne de fast-food a vu son chiffre d'affaires progresser de 11 % au premier trimestre, à 5,7 milliards de dollars.

La Libre Eco avec AFP
McDonald's dépasse les attentes grâce à ses menus plus chers
©Shutterstock

La chaîne de restauration rapide McDonald's a augmenté son chiffre d'affaires au cours du premier trimestre de cette année. L'entreprise américaine a en effet revu les prix de ses hamburgers et autres snacks à la hausse sur son marché national, ce qui lui a rapporté plus d'argent. Sur les marchés internationaux, notamment en France et au Royaume-Uni, la croissance a également été supérieure aux estimations. Un chiffre d'affaires supplémentaire nécessaire pour compenser la perte des ventes en Russie et en Ukraine. Le bénéfice de l'enseigne sur les trois premiers mois de l'année est d'ailleurs en recul. Les ventes nettes ont augmenté de 11 %, pour atteindre 5,7 milliards de dollars (5,4 milliards d'euros), au-delà des prévisions des analystes. Le bénéfice d'1,1 milliard de dollars est cependant inférieur à celui d'1,5 milliard de dollars enregistré un an plus tôt.

McDonald's avait précédemment provisionné 27 millions de dollars pour payer les loyers, les salaires et les fournisseurs en Russie et en Ukraine. En raison de la guerre en Ukraine, la chaîne a suspendu ses activités dans les deux pays pour le moment. Elle a en outre enregistré une charge de 100 millions de dollars supplémentaires pour des produits "qui vont probablement être éliminés" en raison de la fermeture des restaurants.

L'entreprise a également mis de côté 500 millions de dollars pour régler un contentieux fiscal dont elle ne donne pas de détails.

Les ventes comparables dans les restaurants du monde entier ont augmenté de 11,8 % en glissement annuel. Sur le marché intérieur, la croissance a été plus modeste (3,5 %). Néanmoins, la société a réalisé des performances supérieures aux attentes ici aussi. Une croissance en partie due à des augmentations de prix, mais aussi à des campagnes de marketing et à la croissance des ventes en ligne.

Comme de nombreuses autres entreprises américaines, le groupe fait notamment face à une hausse des coûts des matières premières comme le poulet et le boeuf. Dans un marché du travail tendu, McDonald's a aussi un peu augmenté ses salaires.

Au niveau international, le chiffre d'affaires a augmenté de plus d'un cinquième, grâce à l'élimination progressive des mesures contre le coronavirus. En Chine, les ventes sont restées en retrait en raison des mesures sanitaires plus strictes qui y sont appliquées ces derniers mois.

Sur le même sujet