Poussé par sa vente de smartphones, Samsung Electronics affiche un bénéfice en hausse de près de 60% au premier trimestre

Le géant sud-coréen Samsung Electronics a annoncé jeudi un bond de 58,57 % de son bénéfice net au premier trimestre 2022 par rapport à la même période de l'année précédente, grâce à une forte demande pour les puces-mémoires et à des ventes soutenues de smartphones.

La Libre Eco avec AFP
Samsung Electronics est la filiale phare du groupe géant Samsung, de loin le plus grand des empires familiaux, connus sous le nom de chaebols, qui dominent les affaires en Corée du Sud.
Samsung Electronics est la filiale phare du groupe géant Samsung, de loin le plus grand des empires familiaux, connus sous le nom de chaebols, qui dominent les affaires en Corée du Sud. ©BELGA

Le bénéfice net du plus grand fabricant de smartphones au monde a atteint 11 320 milliards de wons (8,9 milliards de dollars) sur la période entre janvier et mars, a indiqué le groupe dans une annonce réglementaire.

Le secteur technologique souffre d'une pénurie de composants entrant dans la fabrication des puces, liée au boom de la demande mondiale en produits électroniques et à des difficultés dans les chaînes d'approvisionnement engendrées par de la pandémie de coronavirus. Mais les analystes estiment que ce contexte a profité au premier fabricant de puces au monde.

Leurs prix ont grimpé l'année dernière, dans un contexte de forte demande pour les puces utilisées dans les appareils pour particuliers et pour les data centers, permettant au groupe sud-coréen de réaliser des ventes annuelles record.

La performance de Samsung "continue à être portée par le segment des semi-conducteurs, soutenue par la demande en puces-mémoire -- DRAM et NAND -- des data centers", a commenté pour l'AFP la vice-présidente de l'agence de notation Moody's, Gloria Tsue. Elle a ajouté que des perturbations survenues dans une usine concurrente de puces mémoire Flash NAND (utilisées notamment dans les smartphones, les clés USB, les équipements industriels et médicaux, ndlr) appartenant à la société américaine Western Digital et à la japonaise Kioxia, avaient profité à Samsung "en raison de la réduction de l'offre sur le marché".

Le résultat d'exploitation du groupe a bondi de 50,5 % à 14 120 milliards de wons, tandis que les recettes ont augmenté de 18,95 % à 77 780 milliards de wons.

Potentiel élevé

Samsung a augmenté de manière très marquée ses investissements dans l'industrie des semi-conducteurs, dont la pénurie au niveau mondial affecte de nombreux secteurs comme l'automobile, les équipements ménagers, la téléphonie mobile et les consoles de jeux vidéos. Il a annoncé en novembre un projet de construction d'une chaîne de production de puces électroniques à Taylor, au Texas, pour 17 milliards de dollars. La nouvelle usine doit être opérationnelle d'ici fin 2024.

Le géant s'applique également à se développer dans les technologies avancées comme l'intelligence artificielle, la robotique et les communications 5G/6G.

Samsung Electronics a souligné que l'activité de sa branche mémoire "a atteint un niveau record de ventes trimestrielles pour les serveurs dans un contexte de forte demande".

Dans la branche mobile, la nouvelle série phare des Galaxy S22 s'est vendue 60 % de plus que les S21 lors de ses trois premières semaines de lancement aux Etats-Unis, d'après Counterpoint research. "Les fortes ventes de la série Galaxy S22 depuis son lancement au premier trimestre ont contribué à la croissance du chiffre d'affaires, le Galaxy S22 Ultra avec S-Pen ayant recueilli des réactions positives de la part des clients actuels du Galaxy Note", a déclaré Samsung dans un communiqué.

Samsung Electronics est la filiale phare du groupe géant Samsung, de loin le plus grand des empires familiaux, connus sous le nom de chaebols, qui dominent les affaires en Corée du Sud. Le chiffre d'affaires du conglomérat équivaut à environ un cinquième du Produit intérieur brut de la Corée du Sud.

Le deuxième plus grand fabricant d'électronique sud-coréen, LG Electronics, a annoncé de son côté jeudi des bénéfices nets au premier trimestre en augmentation de 19,8 % sur un an, à 1 400 milliards de won (1,1 milliard de dollars).

Sur le même sujet