50°North Ventures a créé un écosystème à succès pour les start-up, entre Bruxelles et Montréal

Eebic Ventures, qui chapeaute les fonds d’investissement bruxellois Theodorus et Seeder depuis plusieurs années, change de nom. Derrière 50°North Ventures, on trouve des écosystèmes à la fois très denses et performants. Marie Bouillez, directrice générale, dévoile les ambitions de cet acteur qui a pris pied au Québec.

L'équipe des fonds Theodorus et Seeder gérés par 50°North Ventures.
L'équipe de Theodorus et Seeder, les deux fonds gérés par 50°North Ventures. Marie Bouillez, la quatrième personne en partant de la gauche, en est la directrice générale. ©50°North Ventures
Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec les acteurs bruxellois du capital à risque et de l’entrepreneuriat, Eebic Ventures n’évoquera sans doute rien. Pourtant, cette structure, active depuis plus de 20 ans, a joué un rôle clé dans l’émergence de nouvelles sociétés, dont certaines sont même...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet