D'Ieteren va rénover son site historique du Mail à Ixelles

Le nouveau site abritera des bureaux, des commerces et des commodités ainsi que la D'Ieteren Gallery, les activités de garage automobile ayant déjà été déplacées.

Des contacts ont été établis avec les autorités communales et régionales et une demande de permis devrait être introduite dans les mois à venir.
Des contacts ont été établis avec les autorités communales et régionales et une demande de permis devrait être introduite dans les mois à venir. ©BELGA
La Libre Eco avec Belga

Le groupe D'Ieteren va entreprendre "un projet de revitalisation" de son site historique et de son siège social du Mail, à Ixelles, de quoi consolider sa présence dans la capitale, a-t-il annoncé mardi. Le site, qui occupe une surface de 67 000 m², a été acquis progressivement par la société à partir de 1906 pour devenir le siège de l'entreprise familiale et l'un des principaux sites de son activité automobile. Il a abrité divers showrooms, des ateliers mécanique et de carrosserie, ainsi que la D'Ieteren Gallery - le musée qui retrace l'histoire du Groupe depuis sa fondation en 1805.

"À l'issue d'un concours de design auquel ont participé plusieurs cabinets d'architectes internationaux de renom, le bureau britannique AL_A a été sélectionné pour revisiter le site sur la base des valeurs du Groupe D'Ieteren, tout en garantissant une flexibilité maximale pour répondre aux besoins futurs", explique le groupe D'Ieteren dans un communiqué. "L'objectif architectural est également de réduire la densité du site et d'ouvrir l'îlot, à l'image d'un groupe international ouvert sur le monde." Le nouveau site abritera des bureaux, des commerces et des commodités ainsi que la D'Ieteren Gallery, les activités de garage automobile ayant déjà été déplacées.

Des contacts ont été établis avec les autorités communales et régionales et une demande de permis devrait être introduite dans les mois à venir. "Les riverains et les associations de quartiers ne manqueront pas d'être conviés en temps utile pour échanger sur ce projet", promet D'Ieteren.

Sur le même sujet