Dès ce mardi, le port du masque ne sera plus obligatoire à bord des vols de Brussels Airlines

Dès demain, le port du masque n'est plus obligatoire pour les passagers et le personnel de cabine à bord des avions de Brussels Airlines.

La Libre Eco avec Belga
Brussels Airlines rappelle toutefois que dans certains aéroports étrangers, le masque est toujours obligatoire.
Brussels Airlines rappelle toutefois que dans certains aéroports étrangers, le masque est toujours obligatoire. ©Shutterstock

A partir du mardi 3 mai, les passagers et le personnel de cabine ne devront plus porter de masque buccal à bord de Brussels Airlines. Cette décision a été prise par la compagnie aérienne lundi. "L'avion a toujours été un endroit où le risque d'infection est très faible, grâce aux systèmes avancés de filtration de l'air. Maintenant que le masque buccal disparaît, nous faisons un pas de plus vers un voyage "normal" après la pandémie", annonce-t-elle dans un communiqué. Maintenant que le masque n'est plus obligatoire, "l'expérience à l'aéroport, où le masque n'est plus obligatoire depuis un certain temps, s'étend à l'avion lui-même", ajoute Brussels Airlines. Le fait que le masque ne devait être mis qu'après avoir quitté la porte d'embarquement a entraîné une "incohérence", a déclaré le porte-parole Kim Daenen. De plus, il n'a pas été facile pour le personnel de faire respecter le masque obligatoire une fois que les passagers sont montés dans l'avion. La suppression du masque obligatoire à bord devrait apporter "plus de confort".

En Belgique, le port du masque est obligatoire dans les transports publics dès l'âge de 12 ans, et donc dans les trains, tramways, bus et métros. Toutefois, Brussels Airlines ne fait pas partie de cette catégorie, affirme la compagnie aérienne. Bien entendu, "les passagers et le personnel sont libres de porter un masque", précise M. Daenen. Par ailleurs, le masque buccal peut encore être obligatoire dans les aéroports étrangers : les voyageurs doivent vérifier les règles du pays de destination avant le départ.

Brussels Airlines n'est pas la première compagnie aérienne à jeter le masque sur le ring. Sur les vols de Ryanair, le masque est toujours obligatoire, mais sur les vols de TUI fly à destination et en provenance de la Belgique, le masque n'est plus obligatoire, mais recommandé, indique la compagnie sur son site web. "C'est effectivement le cas chez nous depuis quelques semaines", confirme le porte-parole Piet Demeyere. "Nous appliquons l'obligation de porter un masque buccal sur les vols à destination de la France et de l'Espagne. Sur ces destinations, l'obligation du masque buccal s'applique toujours, et nous voulons donc créer une situation aussi claire que possible pour le voyageur."

En avril, les cinq plus grandes compagnies aériennes américaines ont supprimé le masque buccal sur les vols intérieurs et certains vols étrangers après qu'un juge a annulé l'obligation de porter un masque buccal dans les transports publics. Le ministère américain de la Justice a déclaré qu'il ferait appel de cette décision.

Sur le même sujet