Salmonelle chez Ferrero : Le travail de nettoyage de l'usine a commencé

Les deux tiers du personnel permanent sont rappelés, indique l'entreprise, qui a fermé ses portes le 8 avril dernier.

La Libre Eco avec Belga
L'usine a dû fermer ses portes le 8 avril après que plusieurs cas de salmonellose ont été signalés dans le monde entier après la consommation de produits chocolatés du groupe.
L'usine a dû fermer ses portes le 8 avril après que plusieurs cas de salmonellose ont été signalés dans le monde entier après la consommation de produits chocolatés du groupe. ©BELGA

L'entreprise Ferrero affirme que des travaux importants sont nécessaires, qui impliquent à la fois un nettoyage et des investissements dans de nouveaux équipements. Ces activités ont déjà commencé en consultation avec l'agence alimentaire FAVV, précise-t-elle.

Les deux tiers du personnel permanent sont rappelés, indique la société. Ils travailleront en collaboration avec environ 200 partenaires externes spécialisés. Ferrero veut soumettre une demande de licence dès que possible.

La direction confirme également que les salaires continueront d'être versés jusqu'à la fin du mois de mai. Les syndicats l'avaient déjà annoncé lundi. Lors des réunions précédentes, il avait déjà été convenu que les salaires seraient payés au moins jusqu'au 8 mai.

L'usine a dû fermer ses portes le 8 avril après que plusieurs cas de salmonellose ont été signalés dans le monde entier après la consommation de produits chocolatés du groupe. L'usine emploie 725 personnes, et jusqu'à 1 100 en période de pointe.

>> Lire aussi :Qui est le très discret président du groupe Ferrero, qui réside en Belgique ?

Sur le même sujet