Airbnb enregistre un record de réservations et publie des résultats au-dessus des attentes du marché

La plateforme de réservation de logements en ligne Airbnb a publié des résultats trimestriels meilleurs qu'attendus avec des réservations record et table sur une demande soutenue jusqu'à la fin de l'année.

Airbnb enregistre un record de réservations et publie des résultats au-dessus des attentes du marché
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe de San Francisco a enregistré 102 millions de nuitées et activités (aussi appelées "expériences") réservées, soit plus qu'aucun autre trimestre jusqu'ici. C'est 34 % de plus que pour la même période de 2019, qu'Airbnb a désormais choisi comme base de comparaison, faisant valoir que 2020 et 2021 avaient été des années anormales, marquées par la pandémie de coronavirus.

Le chiffre d'affaires est lui supérieur de 36 % à celui du premier trimestre 2019 et de 70 % sur un an, à 1,5 milliard de dollars, soit mieux qu'attendu par les analystes. Bénéficiaire au troisième et quatrième trimestres 2021, la plateforme est passée légèrement dans le rouge, avec une perte de 19 millions de dollars, sensiblement mois élevée qu'anticipée.

La publication a été bien accueillie par les investisseurs, le titre prenant plus de 5 % dans les échanges électroniques postérieurs à la clôture de Wall Street.

Concernant le trimestre en cours, Airbnb indique constater une "demande toujours soutenue" en Amérique du Nord, en Europe, Moyen-Orient et Afrique, ainsi qu'en Amérique latine.

Pour ce deuxième trimestre, les dirigeants tablent sur un rythme de croissance équivalent à celui du premier, toujours comparé à 2019. L'entreprise se dit aussi confiante dans le volume de réservations pour cet été et a même observé un niveau d'activité inédit pour le quatrième trimestre, qui comprend la période des fêtes. Ces résultats "reflètent le retour du tourisme, avec Airbnb qui gagne des parts de marché, soutenu par l'efficacité de son modèle de plateforme", ont réagi, dans une note, les analystes de Baird.

Outre le tourisme, la société continue de bénéficier des nouveaux usages liés au travail à distance, a expliqué Brian Chesky, le directeur général, lors d'une conférence téléphonique de présentation des résultats.

Pour faire écho à cette tendance, Airbnb a annoncé, la semaine dernière, qu'il autorisait désormais ses employés à travailler d'où ils le souhaitaient, sans modification de salaire, y compris s'ils le faisaient depuis un endroit où le coût de la vie était moins élevé.

Sur le même sujet