Du changement à la tête de John Cockerill à Liège, qui a trouvé un successeur à Jean-Luc Maurange

Jean-Luc Maurange a décidé de faire un pas de côté. Le Français François Michel prendra la relève en juin.

Du changement à la tête de John Cockerill à Liège, qui a trouvé un successeur à Jean-Luc Maurange
©JC Guillaume

L'entreprise liégeoise John Cockerill, spécialisée dans l'ingénierie, l'énergie et l'armement, nomme François Michel en tant que nouvel administrateur délégué. Il reprendra les rênes tenues jusque-là par Jean-Luc Maurange, qui a exprimé son souhait de ne plus exercer ce mandat, apprend-on ce vendredi. Il continuera cependant ses activités au sein de l'entreprise en tant qu'administrateur indépendant et assurera des missions stratégiques pour le groupe.

"Nommé Administrateur délégué de John Cockerill en janvier 2018, Jean-Luc Maurange a mené à bien la mission de repositionner le Groupe et de l'orienter vers une croissance équilibrée, rentable et durable. Aujourd'hui, John Cockerill gère un portefeuille d'activités parfaitement adapté aux besoins du monde post-Covid", annonce encore John Cockerill.

-> Lire aussi:"On parle projets, montants... Mais on oublie un élément essentiel dans les plans de relance en Europe: la vitesse"

"Le Groupe est devenu leader mondial des équipements de production d'hydrogène décarbonée, leader mondial des récepteurs pour centrales électriques thermo-solaires, intégrateur de technologies de production et stockage d'énergies renouvelables, précurseur technologique vers une production d'acier zéro carbone ou encore partenaire privilégié de pays africains pour développer les infrastructures nécessaires au développement économique, social et énergétique de leurs populations", précise-t-il encore.

Un parcours "sans faute"

François Michel, 42 ans, rejoindra John Cockerill le 1er juin prochain. "Ce polytechnicien français est également Ingénieur en Chef des Mines. Père de deux enfants, il a travaillé aux Etats-Unis, en France et dans les pays scandinaves", précise le groupe, dont un parcours "sans faute" de 10 ans chez Saint-Gobain.

"François Michel a retenu notre attention car son expérience diversifiée, son tempérament et sa personnalité correspondent pleinement aux nouveaux défis de John Cockerill", a commenté Bernard Serin, le président du Conseil d'administration.

L'homme a également remercié Jean-Luc Maurange. "Depuis que nous l'avons nommé CEO de notre Groupe, Jean-Luc Maurange s'est impliqué avec une grande intensité dans l'obtention de nos succès collectifs. Je l'en remercie chaleureusement : les équipes de John Cockerill et moi-même savons ce que nous lui devons. Je sais également qu'il a traversé à titre personnel des épreuves particulièrement éprouvantes. C'est pourquoi je respecte sa demande de se recentrer sur ses priorités personnelles. Avec sagesse, il a considéré que cette aspiration n'était pas compatible avec sa responsabilité d'Administrateur délégué. Aussi ai-je décidé de lui proposer de poursuivre l'aventure à nos côtés en tant qu'administrateur indépendant au sein de notre Conseil d'Administration, et je me réjouis qu'il ait accepté. Dans le cadre de ce mandat, nous lui confierons des missions stratégiques spécifiques selon les besoins de notre organisation", a-t-il tenu à préciser.

Sur le même sujet