Les moins de 30 ans davantage tournés vers les cafés durables que les plus âgés

Alors que le changement climatique menace l’avenir du café, Faitrade en appelle aux entreprises et gouvernements.

Les caféiculteurs ne perçoivent qu’entre 6 et 10 % des 200 milliards que rapporte le café dans le monde.
Les caféiculteurs ne perçoivent qu’entre 6 et 10 % des 200 milliards que rapporte le café dans le monde. ©D.R.
Au cours des trois dernières années, 58 % des jeunes consommateurs de café (18-30 ans) en Belgique ont opté pour du café durable, car ils sont de plus en plus conscients du défi climatique et de l’importance...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet