Elia prévoit une augmentation de capital jusqu'à 600 millions d'euros

Le contexte énergétique et la guerre en Ukraine incitent à accélérer les programmes liés à la transition énergétique.

La Libre Eco avec Belga
Elia prévoit une augmentation de capital jusqu'à 600 millions d'euros
©Shutterstock

Une résolution prévoyant d'augmenter le capital autorisé d'Elia jusqu'à 600 millions d'euros figure à l'ordre du jour de la prochaine assemblée générale des actionnaires du gestionnaire du réseau haute tension, prévue le 17 mai, indique vendredi le journal L'Echo. Le contexte énergétique et la guerre en Ukraine incitent à accélérer les programmes liés à la transition énergétique. "C'est une opération très standard. Cela doit permettre au groupe d'avoir toute la flexibilité nécessaire pour procéder à une augmentation de capital dans le futur", explique à L'Echo Stéphanie Luyten, en charge des relations aux investisseurs chez Elia. Concrètement, l'entreprise va demander à ses actionnaires d'octroyer un mandat au conseil d'administration afin de pouvoir initier cette opération par après, lorsque les conditions sur les marchés boursiers et auprès des banques seront meilleures.

Tout cela s'inscrit dans le cadre du plan d'investissement 2022-2026 d'Elia qui prévoit l'investissement par le groupe, sur les cinq prochaines années, de quatre milliards d'euros sur le réseau belge et 5,6 milliards d'euros sur son pendant allemand, via sa filiale 50 Hertz.

En Belgique, quatre projets majeurs sont concernés, rappelle L'Echo: la zone princesse Elisabeth en mer du Nord, le projet Ventilus, la Boucle du Hainaut et Nautilus, une nouvelle interconnexion hybride sous-marine entre la Belgique et le Royaume-Uni.

Il s'agirait de la troisième augmentation de capital d'Elia depuis son introduction en Bourse en 2005. En 2010, Elia avait augmenté son capital de 300 millions d'euros, ce qui avait permis l'acquisition de 50 Hertz, et en 2019, une augmentation de 435 millions avait permis d'installer le câble sous-marin Nemo Link reliant la Belgique au Royaume-Uni.

Sur le même sujet