WeShre, le réseau social créé par un étudiant pour faciliter l'organisation d'événements dans la vraie vie

L’application WeShre, développée par une jeune pousse liégeoise, ambitionne de créer du lien dans la "vraie vie".

WeShre, le réseau social créé par un étudiant pour faciliter l'organisation d'événements dans la vraie vie

La start-up de la semaine

Créer un nouveau réseau social en 2022 ? Même Elon Musk n’a pas osé ! Certes, Donald Trump, toujours convaincu d’être plus malin que tout le monde, a lancé Truth Social, une sorte de Twitter pour ultra-conservateurs, en février. Mais, jusqu’à preuve du contraire, c’est un flop.

Quand Hugo Simon, étudiant liégeois de 24 ans, nous a appelés pour faire part du lancement du réseau WeShre, on s'est forcément méfié… Il aurait même dû voir le jour en 2020, l'arrivée du Covid-19 a reporté le projet de deux ans. "On en a profité pour améliorer la plateforme et ajouter des fonctionnalités à l'application", nous explique-t-il depuis Montréal (où il termine un master en Droit international).

"Recréer du lien social"

C'est à Maastricht, lors d'un bachelier en droit européen, qu'Hugo Simon a jeté les bases de WeShre. "La plupart des événements festifs avaient lieu dans des kots d'étudiants. Généralement, tout le monde est le bienvenu mais, à moins d'avoir été averti, on n'a pas connaissance de ces soirées." Hugo Simon constate aussi que la génération des 18-25 ans, biberonnée à Facebook et Snapchat, est en demande de liens sociaux réels (surtout après les deux années de Covid). "Les jeunes sont de moins en moins nombreux sur Facebook. Ce qu'ils recherchent, ce sont des occasions de passer un bon moment et de faire de nouvelles connaissances. L'application WeShre, on l'a conçue pour recréer du lien social dans la vraie vie."

Pour relever le défi et se démarquer d’outils existants (Eventbrite, Meetup, Facebook Events, Whatsapp,…), Hugo Simon et ses deux associés, Bill Nizeyimana et Vincent Silvestri, ont développé une application mobile gratuite qui permet aux utilisateurs de créer et de participer à des événements privés (festifs, sportifs, culturels…).

La nouveauté de WeShre réside surtout dans les fonctionnalités proposées par l'application. "Elle a été créée avec l'objectif d'offrir un support maximal, tant aux organisateurs qu'aux participants, et en assurant un niveau de sécurité optimale à chacun", insiste Hugo Simon. Concrètement, une fois enregistré sur WeShre (avec obligation de scanner sa carte d'identité), un organisateur d'événement privé reçoit un accès à un outil de création. Celui-ci va lui permettre de fixer les modalités de l'événement (lieu, horaire, contribution des invités, règles à respecter, etc.) et de le partager avec les personnes de son choix (via l'application elle-même ou toute autre messagerie). Il a aussi la possibilité d'émettre des tickets pour couvrir les frais éventuels (avec envoi d'un QR Code et paiement par Stripe, sur lequel WeShre prélève une commission).

Des premières expériences appréciées

Une fois l'événement créé sur WeShre, chaque participant convié a accès à un chat relatif à l'événement, à une liste de ce qu'il faut apporter, à l'organisation d'un covoiturage (fonctionnalité en cours de développement)… Après l'événement, les participants peuvent aussi télécharger des photos et des vidéos pour les partager avec les autres participants. Un système de notation est aussi prévu.

La start-up liégeoise a déjà eu l'occasion de tester son application en Belgique. Un lancement est prévu très prochainement à Montréal. "Les personnes qui ont déjà testé WeShre apprécient l'expérience, en particulier la facilité d'utilisation, le système de paiement et l'outil de création d'un événement", avance Hugo Simon. L'objectif est de faire appel à des ambassadeurs et des partenaires (associations d'étudiants, clubs sportifs, etc.) pour déployer l'application dans toute une série de villes clés afin d'y créer des communautés WeShre.

En bref

WeShre a été fondée en 2019 par Hugo Simon.

Investisseurs: fonds propres.

Site: https://www.weshre.com/

Particularité: l'équipe de WeShre a un pied en Belgique, avec Bill Nizeyimana (CTO) et Vincent Silvestri (CMO), et un autre au Canada

Sur le même sujet