Belfius va piocher ses administrateurs chez ses concurrentes belges : y a-t-il un problème de conflit d'intérêts ?

KBC a expliqué à La Libre n’avoir “aucun problème” avec la nomination de Daniel Falque comme administrateur du conseil d'administration chez Belfius.

Belfius va piocher ses administrateurs chez ses concurrentes belges : y a-t-il un problème de conflit d'intérêts ?
©BELGA
Décidément, le CEO de Belfius Marc Raisière n'hésite pas aller voir à la concurrence pour pourvoir les postes clés dans les conseils d'administration. Après avoir tenté, sans succès, de faire nommer Filip Dierckx, ex-numéro deux de BNP Paribas Fortis, à la tête du conseil d'administration de Belfius, il vient de nommer Daniel Falque, ex-patron...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité