Des drones pour lutter contre les mines sous-marines : une usine du groupe français ECA s'installe à Ostende

D'ici 2024, le site devrait pourvoir les marines belge et néerlandaise de centaines de drones.

La Libre Eco avec Belga
L'usine dispose d'un accès direct à la mer, ce qui permet de faire des tests de drones en conditions réelles.
L'usine dispose d'un accès direct à la mer, ce qui permet de faire des tests de drones en conditions réelles. ©Shutterstock

L'usine de drones du groupe français ECA a ouvert vendredi à Ostende. Des drones de surface et sous-marins destinés à la lutte contre les mines sous-marines y seront fabriqués. D'ici 2024, le site devrait pourvoir les marines belge et néerlandaise de centaines de drones. L'usine dispose d'un accès direct à la mer, ce qui permet de faire des tests de drones en conditions réelles.

La production débutera en septembre, avec de premières livraisons en 2024 à la marine belge. À court terme, 25 personnes seront engagées, l'équipe devrait ensuite grossir jusqu'à 50 collaborateurs.

Sur le même sujet