"Une grosse claque ? Ça, c’est le moins qu’on puisse dire": X-Pack se relève des inondations de l'été dernier et cherche à recruter

L'entreprise verviétoise X-Pack produit principalement des pièces en "frigolite" qui permet de transporter d'autres éléments. Active depuis 1962, son chiffre d'affaires a atteint un record en 2021, malgré la catastrophe qui l'a frappée.

Le ministre de l'Economie wallon Willy Borsus, à gauche, et Thomas Fraipont, CEO de X-Pack, à droite.
Le ministre de l'Economie wallon Willy Borsus, à gauche, et Thomas Fraipont, CEO de X-Pack, à droite. ©Antonin Marsac
Une grosse claque ? Ça, c'est le moins que l'on puisse dire ! " lâche Thomas Fraipont, CEO de X-Pack, une entreprise verviétoise spécialisée, entre autres,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité