Dix entreprises wallonnes en mission séduction en Italie

L'événement "Casa Vallonia" mettra en lumière, ces mardi et mercredi à Milan, la Wallonie sous plusieurs facettes, du commerce international à la culture, en passant par le design, l'académique et le tourisme.

La Libre Eco avec Belga
Pascale Delcomminette, CEO chez Wallonia Foreign Trade and Investment Agency (Awex) et Wallonia Brussels International (WBI).
Pascale Delcomminette, CEO chez Wallonia Foreign Trade and Investment Agency (Awex) et Wallonia Brussels International (WBI). ©Belga Image

Après deux éditions madrilènes en 2019 et 2021, l'évènement "Casa Vallonia" mettra en lumière, ces mardi et mercredi à Milan, la Wallonie sous plusieurs facettes, du commerce international à la culture, en passant par le design, l'académique et le tourisme. Organisé par l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex) et Wallonie-Bruxelles International (WBI), "Casa Vallonia" a initialement eu lieu en 2019 à Madrid, dans un contexte de tensions diplomatiques entre la Belgique et l'Espagne sur fond d'affaire Carles Puigdemont, l'ancien président catalan exilé en Belgique et instigateur du référendum sur l'indépendance de la Catalogne, jugé illégal par Madrid. Il s'agissait alors, plutôt que de s'arrêter aux divisions, de célébrer ce qui unissait, sur les plans économiques mais aussi culturels ou académiques, la Wallonie et l'Espagne. Après une seconde édition en 2021 dans la capitale espagnole, le concept est désormais appliqué à l'Italie, avec laquelle la Wallonie partage un riche passé commun.

Autre ville, nom très légèrement adapté (Vallonia prend deux "L" en italien, contre un seul en espagnol), mais même concept: montrer les projets communs entre la Belgique et l'Italie, célébrer les réussites et chercher des voies d'extension des projets existants et de nouvelles pistes de collaboration.

Casa Vallonia à la sauce milanaise comporte donc un volet économique, avec une petite dizaine d'entreprises wallonnes actives dans le monde de l'architecture, les matériaux de construction, les meubles et accessoires qui tenteront de séduire des acteurs italiens opérant dans le domaine du "contract" (hôtellerie, l'horeca, l'office et les grands projets) et dans le résidentiel.

Le volet culturel prévoit une exposition de l'artiste carolo installé à Liège Harry Fayt, qui s'est fait connaître internationalement avec ses photographies subaquatiques. Mais aussi une animation musicale de l'ensemble "Sax À Fond", composé de quatre saxophonistes et d'un batteur.

Enfin, le festival namurois KIKK, consacré aux industries culturelles et créatives, fera la promotion de son édition 2022 prévue en octobre. En 2021, le KIKK avait attiré près de 30.000 personnes dans la capitale wallonne.

La Wallonie, terre d'accueil des investisseurs italiens

Depuis 2000, les entreprises italiennes ont investi plus d'1,5 milliard d'euros en Wallonie, créant 925 emplois. Les liens entre le pays et la Région "trouvent leur origine dans l'arrivée des premier travailleurs immigrés italiens en 1946", rappelle l'Awex dans un communiqué. "Depuis lors, la communauté italienne a grandi et s'est totalement intégrée dans la vie sociale, culturelle et économique wallonne ; preuve en est les nombreuses personnalités wallonnes d'origine italienne dont le Ministre-Président wallon Elio Di Rupo."

Au niveau commercial, la Botte est le cinquième fournisseur de la Wallonie, représentant 9,84 % de ses importations. Celles-ci se sont élevées en 2021 à 3 951,77 millions d'euros. Les principaux produits italiens importés sont issus des industries chimiques et pharmaceutiques. Il s'agit également de métaux et de machines et équipements mécaniques, électriques et électroniques.

"Casa Wallonia est ainsi l'occasion d'une mise en valeur de la Wallonie comme terre d'accueil des investisseurs étrangers", l'événement ayant la vocation de renforcer cette coopération bilatérale.