Fusion Euronav/Frontline : John Fredriksen augmente sa participation dans Euronav

De quoi relancer les discussions sur le projet de fusion entre Euronav et Frontline...

La Libre Eco avec Belga
Fusion Euronav/Frontline : John Fredriksen augmente sa participation dans Euronav
©BELGA

L'armateur norvégien John Fredriksen a augmenté sa participation dans la société anversoise Euronav, passant de 12 à 17 %. L'homme est déjà aux commandes de Frontline, concurrent principal d'Euronav. Une décision qui ne passe pas inaperçue, d'autant plus qu'un projet de fusion controversé entre Euronav et Frontline est en gestation depuis plusieurs mois. S'il se concrétisait, la nouvelle entité deviendrait le leader mondial du transport de pétrole.

Du côté d'Euronav, la famille Saverys, principal actionnaire via la société CMB (Compagnie Maritime Belge) avec 19,5 %, est fermement opposée à cette fusion.