Umicore veut doubler son chiffre d'affaires grâce à ses matériaux pour batteries électriques

Le groupe prévoit d'investir 5 milliards d'euros d'ici 2026.

La Libre Eco avec Belga
Umicore veut doubler son chiffre d'affaires grâce à ses matériaux pour batteries électriques
©Shutterstock

Umicore, spécialisé dans les matériaux de mobilité propre (catalyseurs et composants pour batteries notamment), a lancé mercredi un nouveau plan stratégique pour accélérer sa croissance. Le groupe industriel veut plus que doubler ses revenus d'ici 2030 et prévoit un investissement progressif d'environ 5 milliards d'euros entre 2022 et 2026 La stratégie, baptisée "Umicore 2030 - RISE", doit renforcer le leadership du groupe dans le domaine des matériaux de mobilité propre et du recyclage, prendre en compte l'accélération rapide vers une mobilité plus propre et assurer une croissance rentable avec une création constante de valeur à l'horizon 2030.

"Notre stratégie 'Umicore 2030 - RISE' s'appuie sur notre capacité avérée à saisir les mégatendances, nos solides positions sur le marché, notre leadership technologique et notre excellence organisationnelle", ajoute Mathias Miedreich, CEO d'Umicore. "Elle nous permettra d'accélérer une croissance durable et rentable et d'être un bénéficiaire net de l'évolution du monde, en particulier de la transformation de la mobilité qui s'accélère rapidement."

Pour son activité Rechargeable Battery Materials, Umicore compte notamment renforcer sa position en Asie par une exposition plus diversifiée aux clients et aux plateformes, et a l'ambition d'atteindre des marges ebitda ajustées d'environ 20 % en 2030.

Le groupe indique également qu'il étendra ses capacités de production de masse de catalyseurs PEM avec une nouvelle usine en Chine, qui sera mise en service en 2024, et que le plan stratégique prévoit un investissement d'environ 500 millions d'euros dans une nouvelle usine de recyclage de batteries à grande échelle, qui doit ouvrir en 2026.