Les méga-usines de Tesla, "fours à fric géants" d'Elon Musk, perdent des milliards de dollars

Mardi, Tesla avait annoncé qu'elle allait supprimer 3 à 3,5 % de ses emplois dans les mois à venir. Parmi les cols blancs, environ un emploi sur dix serait perdu, tandis que le nombre d'ouvriers d'usine, en revanche, devrait augmenter à long terme.

La Libre Eco avec Belga
Les méga-usines de Tesla, "fours à fric géants" d'Elon Musk, perdent des milliards de dollars
©Belga Image

Selon Elon Musk, les méga-usines de Tesla près de Berlin en Allemagne et à Austin dans l'État américain du Texas perdent des "milliards de dollars" parce qu'elles ne peuvent pas produire suffisamment. Le haut dirigeant du constructeur américain de voitures électriques qualifie les sites de "gigantesques fours à fric".

M. Musk a fait ces déclarations lors d'un entretien vidéo avec le fan club Tesla Owners of Silicon Valley, qui a été publié mercredi. En raison des problèmes de la chaîne d'approvisionnement dans l'industrie automobile, les deux nouvelles usines géantes de Tesla accusent actuellement une perte de "plusieurs milliards de dollars". "Il y a des coûts massifs et presque aucun rendement", a-t-il dit.

"Les deux dernières années ont été un cauchemar absolu en termes de perturbations de la chaîne d'approvisionnement. Il y a eu une chose après l'autre. Et nous ne nous en sommes pas encore débarrassés", a déclaré le patron de Tesla, qui a également évoqué les problèmes de l'usine de Shanghai. "Les confinements en Chine ont été très, très difficiles", a-t-il expliqué.

La baisse de la production a également affecté les volumes aux États-Unis et en Allemagne. "Il devrait y avoir beaucoup plus de voitures qui sortent de la chaîne", a déclaré Musk. Mais cela demande beaucoup d'efforts et d'attention. "Remettre Berlin et Austin en état de marche et remettre Shanghai sur les rails est notre principale préoccupation. Tout le reste est futile".

Mardi, Tesla avait annoncé qu'elle allait supprimer 3 à 3,5 % de ses emplois dans les mois à venir. Parmi les cols blancs, environ un emploi sur dix serait perdu, tandis que le nombre d'ouvriers d'usine, en revanche, devrait augmenter à long terme. Au début de l'année, Tesla employait près de 100 000 personnes.