Quelles sont les plateformes de vente en ligne préférées des Belges ?

Malgré la réouverture sans condition des magasins, les achats en ligne restent populaires. Ce sont surtout les grandes plateformes (Bol.com, Amazon, Zalando…) qui en profitent. Mais aussi celles de livraison de repas : plus de la moitié des Belges en aurait déjà fait usage et ce, pour une moyenne de 57 fois par an.

C.M.
Quelles sont les plateformes de vente en ligne préférées des Belges ?
©Shutterstock

Ce qui fait l'attrait d'un achat en ligne et de la visite d'un webshop passe, bien entendu, par la clarté des informations sur les prix et les coûts, et l'assurance d'une livraison correcte. Mais ce qui continue de plaire aux Belges, voire à faire la différence, ce n'est pas tant la rapidité que le fait que la livraison soit gratuite et à domicile ! Un quart des acheteurs en ligne dispose d'ailleurs d'une boîte aux lettres pour les colis.

Il s’agit là d’un des grands constats des études conjointes sur le comportement des acheteurs belges en ligne réalisées par Comeos, la fédération professionnelle du commerce, et par SafeShops.be, une association belge d’e-commerce.

Les magasins physiques signent leur retour

Sans grande surprise, les deux enquêtes montrent que, depuis que les mesures strictes liées au covid ont été levées, les consommateurs se tournent à nouveau vers les magasins physiques. Les chiffres parlent davantage que les mots : pour l'habillement, 73 % des ventes se font en magasin contre 27 % en ligne. L'année dernière, ils étaient encore 54 % à avoir fait ce type d'achat en ligne. Il faut dire, précisent Comeos et SafeShops.be dans leur communiqué, que "l'année dernière, l'enquête avait été menée en avril, alors que les achats dans les magasins ne pouvaient se faire que sur rendez-vous".

Ce qui ne veut toutefois pas dire qu'ils délaissent les plateformes et autres webshops. Au cours de l'année écoulée (mai 2021-mai 2022), 28 % des Belges ont continué à acheter en ligne au moins une fois par semaine, 43 % une fois par mois. Ce chiffre est similaire à celui de l'enquête précédente (mai 2020-mai 2021). La catégorie la plus importante en ligne reste l'habillement et les chaussures avec 63 %, les voyages arrivent en deuxième position avec 62 %, les loisirs et la détente 58 %.

Les grandes plateformes grandissent toujours plus

Les parts de marché des plateformes les plus connues ne cessent de croître. Plus de 88 % des Flamands ont effectué un achat sur Bol.com au cours de l’année écoulée. Parmi les francophones, 82 % ont déjà utilisé Amazon. Et plus de la moitié des Belges (59 %) utilise Zalando.

Autre grand succès : celui des plateformes de livraison de repas. "Plus de la moitié des Belges en ont déjà fait usage et ce, pour une moyenne de 57 fois par an", déclare Wim Van Edom, économiste en chef chez Comeos, cité dans le communiqué.

Les nouvelles technologies entrent dans les mœurs

Ce qui était encore réservé à une poignée de personnes il y a quelques années, est à présent réalisé à grande échelle : 60 % des consommateurs interrogés ont déjà payé sans contact ; 36 % ont déjà utilisé un ticket de caisse numérique ; et les jeunes en particulier pensent qu’il est important de pouvoir joindre le service clientèle via Whatsapp.

"Mais d'autres nouvelles technologies sont moins adoptées dans les magasins physiques, notent Comeos et SafeShops.be. Seuls 20 % utilisent des écrans interactifs dans le magasin. Quant à l'utilisation d'un robot ou un miroir intelligent dans la cabine d'essayage, elle s'élève à moins de 5 %." Un constat qui est amené à changer, les technologies visuelles et intelligentes étant perçues comme améliorant l'expérience d'achat en ligne.