Brussels Airlines annule près de 700 vols en juillet et août: "Ce n'est pas du tout ce qu'on attendait"

La réunion avec les syndicats n’a pas débouché sur un accord pour autant.

Après la grève menée du 23 au 25 juin dernier, les syndicats rencontraient ce matin la direction de Brussels Airlines. Une réunion prévue au départ le 22 août, et qui avait dû être avancée suite aux pressions du personnel qui attendait un geste de sa direction. Une réunion qui ne s'est pas mal passée, et qui a débouché sur une annonce de la direction. D'ici la fin de l'été, 675 vols seront annulés par la compagnie. Ceux-ci s'ajoutent aux 148 vols déjà annulés il y a une dizaine de jours. La direction ajoute qu'il est "commercialement impossible" pour elle de procéder à d'autres suppressions.

Pour rappel, la grogne prenait source dans le nouveau plan de vol de l'été, jugé trop soutenu par les syndicats. "Aujourd'hui, nous rencontrons clairement la demande des syndicats. Nous espérons écarter ainsi définitivement toute action ultérieure et donner une garantie réelle à nos passagers", commentait la direction ce lundi. Tous ces vols annulés correspondent à environ 6 % du schéma de vol de Brussels Airlines pour juillet et août.

Du côté des syndicats, on ne crie pas victoire pour autant. "Ce n'est pas du tout ce qu'on attendait, assène Didier Lebbe, secrétaire permanent CNE. Ce que nous demandions, c'était de revoir les temps de repos entre deux journées, car ceux-ci sont devenus beaucoup trop courts. Pour moi, ces vols annulés sont simplement dus au manque de personnel, et cela ne règle pas le problème sur le fond. Je pense d'ailleurs que même sans grève d'autres vols seront annulés car Brussels Airlines va devoir faire face à de plus en plus de maladies. Les gens n'en peuvent plus."

Il n'exclut pas non plus de nouvelles actions, mais pas dans l'immédiat. "Cela fait un an qu'on demande un changement, et on ne nous a parlé que de pognon aujourd'hui (sic). Il va falloir rencontrer les délégués syndicaux, qui doivent eux-mêmes prendre le pouls du personnel. Mais comme tout le monde vole pour le moment, ce ne sera pas pour tout de suite. On n'organisera une grève que si on nous le demande."

Par ailleurs, Brussels Airlines indique que tous les passagers concernés par ces annulations ont déjà été prévenus.