"Sûre, rapide et moins coûteuse": Digiteal, nouvelle solution de paiement électronique, fait son apparition ce vendredi

Une jeune entreprise belge propose une solution de paiement numérique bon marché.

La solution de Digiteal pour les commerçants et professions libérales fait appel au code QR.
La solution de Digiteal pour les commerçants et professions libérales fait appel au code QR. ©Shutterstock

Une nouvelle solution de paiement électronique fait son apparition, ce vendredi. Elle émane de Digiteal, une fintech belge agréée par la Banque nationale et détentrice d’une licence lui permettant d’être active dans les 27 pays de l’Union européenne.

"Il reste encore pas mal de commerçants, en Belgique, qui n'ont pas de solutions de paiement électronique, explique Cédric Nève, cofondateur de Digiteal. Soit pour une question d'aversion au paiement électronique, soit pour des raisons liées aux frais qu'impliquent les solutions disponibles sur le marché belge au regard du nombre, parfois très limité, de transactions".

De ce constat, la fintech basée à Mont-Saint-Guibert a développé une solution qui, assure-t-elle, est à la fois "sûre, rapide et moins coûteuse" que les moyens de paiement électronique actuels (Payconiq, Ingenico, etc.). Digiteal, dont les groupes Colruyt et Credendo sont entrés au capital l'an dernier, est connue pour avoir développé une application de paiement intégrée permettant, tant aux entreprises qu'à leurs clients (particuliers), de gérer l'ensemble de leurs factures de façon électronique via le code QR de standard européen. La jeune pousse brabançonne a déjà convaincu une série d'émetteurs de factures (entreprises, hôpitaux, administrations publiques,…) d'intégrer ses solutions d'e-facturation.

La solution proposée par Digiteal aux commerçants et professions libérales fait également appel au code QR. La solution est simple puisqu'il suffit au vendeur de se créer un compte professionnel sur le site de Digiteal (détails sur https://pos.digiteal.eu). Une fois confirmé, il recevra une adresse web (URL). Grâce à ce simple lien de paiement, accessible sur smartphone (mais aussi tablette ou ordinateur), le commerçant et ses collègues peuvent percevoir les paiements des clients. "Lors d'une transaction, explique Cédric Nève, il suffit au commerçant de saisir lui-même le montant et les informations relatives au versement, de montrer le code QR au client et d'obtenir la confirmation directe que le paiement a été effectué".

Aucun frais fixe

Le commerçant n'a donc besoin que d'une connexion 4G ou Wifi. Les clients, eux, n'ont besoin que d'une application bancaire compatible avec Payconiq/Bancontact. La solution Digiteal n'implique aucun frais d'installation et aucun abonnement. "Les cinq premières transactions sont gratuites pour le commerçant, précise Cédric Nève. Ensuite, nous prélevons 0,5 %, avec un minimum de 0,12 euro, par transaction". Exemple : pour un paiement de 10 euros, le commerçant sera ponctionné de 12 cents ; pour 50 euros, ce sera 25 cents.

Digiteal n’est pas la seule à proposer ce type de paiement par code QR. Par contre, Cédric Nève soutient que, du point de vue des commerçants, la solution Digiteal est à la fois plus sûre (dans la mesure où c’est le commerçant lui-même qui saisit le montant à payer) et moins chère (aucun frais fixe, ce qui est un atout pour les petites transactions).

>> Lire aussi : Les jeunes aux commandes du futur des paiements électroniques