Vague de chaleur: à partir de quelle température l'employeur doit-il prendre des mesures? Le point en fonction du type de profession

Tous les métiers ne sont pas logés à la même enseigne, en cas de forte chaleur.

Vague de chaleur: à partir de quelle température l'employeur doit-il prendre des mesures? Le point en fonction du type de profession
©Shutterstock

Il va faire chaud cette semaine. Très chaud. Avec des températures dépassant les 30 degrés. Cela aura évidemment des répercussions sur votre travail. Mais la question que l'on peut se poser dans de telles circonstances est la suivante: à partir de quelle température l'employeur doit-il prendre des mesures pour permettre à ses employés de supporter la chaleur?

Dans un communiqué, le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) a fait le point. Tout dépend en réalité de la pénibilité de la profession mais également d'une température mesurée de façon précise et qui tient compte de plusieurs éléments, telle l'humidité ou la vitesse du vent.

"Tout d'abord, pour éviter tout malentendu, ce n'est pas la température ressentie qui compte. Pour un employé, 25 degrés, c'est trop chaud, pour un autre, 30, c'est toujours très supportable", explique le SNI "Il ne sera de toute façon pas utile de mesurer la température avec un simple thermomètre. La loi dispose clairement que la température doit être mesurée à l'aide d'un thermomètre 'globe humide' (WBGT). Ce thermomètre tient également compte de l'humidité de l'air et de la température de rayonnement des objets à proximité du lieu de travail. Les valeurs mesurées sont inférieures d'environ 5° à la température d'un thermomètre normal. Plus l'air est sec, plus il doit faire chaud pour dépasser les valeurs maximales."

On notera qu'une distinction se fera alors entre les métiers dit "légers" (de type bureau) ou "lourds" (sur chantier par exemple). Dans le tableau ci-dessous, le SNI indique, en fonction de la profession, les températures à partir desquelles l'employeur doit prendre des mesures pour s'assurer du bien-être de ses employés. On constate que cela varie entre 18° WBGT pour les métiers dit "lourds" à 29° WBGT pour les métiers "légers".

Vague de chaleur: à partir de quelle température l'employeur doit-il prendre des mesures? Le point en fonction du type de profession
©DR