Umicore construit une usine de production de matériaux pour batteries au Canada

Il s'agira de la première usine du genre en Amérique du Nord, selon l'entreprise.

La Libre Eco avec Belga
Umicore négocie avec plusieurs clients potentiels pour des contrats de production en Amérique du Nord.
Umicore négocie avec plusieurs clients potentiels pour des contrats de production en Amérique du Nord. ©BELGA

Le groupe belge Umicore va construire une usine de production de matériaux pour batteries en Ontario, au Canada. L'entreprise et le gouvernement canadien ont signé mercredi une déclaration d'intention en ce sens, a-t-elle indiqué dans un communiqué. Selon Umicore, l'installation prévue serait la première de ce type en Amérique du Nord, "combinant la fabrication de cathodes et de matériaux précurseurs à grande échelle industrielle et complétant ainsi le chaînon manquant de la chaîne de valeur des batteries au Canada, des ressources naturelles à la mobilité électrique". Umicore négocie avec plusieurs clients potentiels pour des contrats de production en Amérique du Nord.

La nouvelle usine s'implantera sur un terrain de 142 hectares à Loyalist, en Ontario. L'objectif est de démarrer la construction en 2023 et les opérations fin 2025. Le site vise une capacité de production annuelle permettant l'alimentation d'un million de véhicules électriques.

"Avec plus de 1 000 emplois pour la construction de l'usine, et des centaines de postes permanents une fois qu'elle sera opérationnelle, cette nouvelle installation jouera un rôle important dans le secteur de l'automobile propre du Canada pendant de nombreuses années", a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau.