Prolonger Tihange 2 de deux mois pour garantir les besoins pour l'hiver prochain? Engie dit non au gouvernement

Le gouvernement a demandé à Engie de reporter la fermeture du réacteur de Tihange 2 du 1er février à fin mars 2023 pour aider à garantir la sécurité d'approvisionnement électrique cet hiver. Pour l'énergéticien, c'est trop tard, écrit Le Soir dans son édition de samedi.

Prolonger Tihange 2 de deux mois pour garantir les besoins pour l'hiver prochain? Engie dit non au gouvernement
©FLEMAL JEAN-LUC

Le gouvernement a approuvé vendredi un plan qui doit permettre au pays de passer l'hiver sans encombre sur le plan énergétique et de se montrer solidaire avec ses voisins. Pour y parvenir, le gouvernement a également formulé une demande à Engie pour prolonger l'activité de Tihange 2 durant l'hiver.

L'énergéticien considère que la prolongation, même pour deux mois seulement, de Tihange 2 n'est "pas envisageable". "Tenant compte de la situation concrète, envisager un tel scénario dans la précipitation, sans que les études préalables nécessaires aient été menées, n'est pas possible au regard des impératifs de sûreté nucléaire - dont nous sommes seuls responsables et qui est notre principale préoccupation - et des contraintes techniques", indique Anne-Sophie Hugé, porte-parole d'Engie. "Mais nous restons conscients des enjeux et comme nous l'avons toujours fait, nous prendrons toutes les mesures raisonnables pour aider à garantir cette sécurité d'approvisionnement", a encore ajouté la porte-parole.