Le Bruxellois Euroclear dans le vert grâce au gel des avoirs russes

Euroclear a fait état mercredi d'un bénéfice d'exploitation en hausse de 24 % par rapport à l'année précédente, à 998 millions d'euros.

La Libre Eco avec Belga
Le Bruxellois Euroclear dans le vert grâce au gel des avoirs russes
©Shutterstock

Le groupe financier Euroclear, spécialisé dans les services de dépôt et de règlement/livraison pour les transactions impliquant des actions ou des obligations, a vu ses résultats fortement progresser au premier semestre, à la suite de la hausse des taux d'intérêts et du gel d'actifs russes à la suite des sanctions occidentales. Euroclear a fait état mercredi d'un bénéfice d'exploitation en hausse de 24 % par rapport à l'année précédente, à 998 millions d'euros. Le bénéfice commercial a augmenté de 7 % pour atteindre 807 millions d'euros, alors que les intérêts, produits bancaires et autres revenus ont bondi de 262 % à 191 millions d'euros en raison de la hausse des taux d'intérêt et de l'augmentation des soldes de trésorerie provenant des actifs gelés en raison des sanctions russes.

À la fin du mois de juin 2022, les soldes de trésorerie d'Euroclear Bank avaient augmenté de 72 milliards d'euros en glissement annuel. Conformément au processus standard d'Euroclear, les liquidités sont placées et génèrent des revenus d'intérêts. Au cours du premier semestre, les revenus d'intérêts générés par les actifs gelés détenus à la suite des sanctions russes se sont élevés à eux seuls à 110 millions d'euros.

Euroclear s'attend à ce que ces revenus d'intérêts augmentent de manière significative, car les paiements et les rachats bloqués continuent de s'accumuler dans un environnement de hausse des taux d'intérêt.

Pour le premier semestre 2022, le bénéfice net du prestataire de services financiers atteignait 351 millions d'euros, contre 247 millions d'euros au premier semestre 2021.

Le conseil d'administration du groupe, qui compte notamment la SFPI, bras financier de l'Etat belge, parmi ces actionnaires, confirme son intention de verser un dividende de 88,5 euros par action (soit un total de 279 millions d'euros) au quatrième trimestre 2022.