Melexis décide de payer un dividende provisoire de 1,30 euro par action

Son chiffre d'affaires atteint 208,4 millions d'euros, en hausse de 31 % par rapport au même trimestre de 2021.

La Libre Eco avec Belga
Melexis décide de payer un dividende provisoire de 1,30 euro par action
©Belga Image

La société yproise Melexis, spécialisée dans les capteurs et actionneurs semi-conducteurs utilisés notamment dans l'automobile, revoit une nouvelle fois à la hausse ses prévisions de ventes pour l'ensemble de son exercice 2022, a-t-elle annoncé mercredi à l'occasion de la publication de ses résultats du deuxième trimestre. Son chiffre d'affaires atteint 208,4 millions d'euros, en hausse de 31 % par rapport au même trimestre de 2021. L'évolution du taux de change euro/dollar a eu un impact positif de 5 % sur le chiffre d'affaires.

Mais c'est surtout, pour le CEO Marc Biron, "une fois de plus le résultat d'une forte demande de nos produits, malgré les défis actuels de la chaîne d'approvisionnement. L'électrification toujours croissante et le nombre d'applications de confort et de sécurité ont mené à une accélération significative de la demande de circuits intégrés analogiques dans l'industrie automobile." Melexis se dit toujours affecté par la capacité limitée des usines de semi-conducteurs.

Le résultat d'exploitation (ebit) s'élève à 57,3 millions d'euros, en progression de 57 % par rapport au deuxième trimestre 2021 alors que le bénéfice net de Melexis se monte à 47,6 millions d'euros, en hausse de 42 % par rapport à la même période de 2021.

Pour l'ensemble du premier semestre, le chiffre d'affaires de Melexis atteint 392,5 millions d'euros (+25 % par rapport au premier semestre 2021), le résultat d'exploitation 107,1 millions d'euros (+51 %) et le bénéfice net 96,2 millions d'euros (+57 %).

Le conseil d'administration a décidé de payer un dividende provisoire d'1,30 euro par action.

Au troisième trimestre de 2022, Melexis prévoit que son chiffre d'affaires se situera dans une fourchette de 215 à 220 millions d'euros. L'entreprise relève une fois de plus ses prévisions et s'attend désormais à une croissance des ventes entre 28 % et 30 % pour l'ensemble de l'année 2022, contre une croissance de ses ventes entre 18 % et 23 % précédemment anticipée.