Les frères McDonald, le burger sans l'argent du burger

Avec plus de 40 000 restaurants dans le monde, l’enseigne de fast-food génère chaque année des milliards de bénéfices. Pourtant, Mac et Dick McDonald, fondateurs de la marque avant de la céder à un ambitieux associé, n’en ont pas vu la couleur.

Julien Lecot pour Libération
A l’origine de cet empire ultralucratif du burger, les frères Richard et Maurice McDonald, dits Dick et Mac.
A l’origine de cet empire ultralucratif du burger, les frères Richard et Maurice McDonald, dits Dick et Mac. ©Shutterstock
C’est devenu, à l’instar de l’église, de la mairie ou de la place Charles-de-Gaulle, un point de repère auquel presque aucune ville de France n’échappe. De Paris à Marseille, en passant par Quimper, Blois ou Pau, impossible de manquer les devantures sur lesquelles scintille un "M" jaune pétant. Depuis son arrivée dans l’Hexagone à la fin des années 70, McDonald’s s’est peu à peu implanté partout, colonisant aussi bien les centres-villes que les zones commerciales ou les aires d’autoroute. Temple de la malbouffe, devenu un symbole du capitalisme et de la mondialisation, la marque à la double arche dorée revendique 1 500 restaurants rien qu’en...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité