Le rachat de Manchester United, une bataille à plus de 5 milliards d’euros

Les voix sont nombreuses pour réclamer le départ des propriétaires américains de Manchester United. En cause : manque d’investissements et piètres résultats sur le terrain. Les spéculations vont bon train.

C’est une victoire qui fait du bien après un début de saison déprimant pour ses supporters avec deux défaites consécutives : le 2-1 engrangé lundi soir face à son rival historique de Liverpool...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité